Camille, la reine des pommes
Actualités & Nouveauté

Camille, la reine des pommes

Depuis des siècles, l’homme utilise le cuir pour se vêtir et couvrir son corps, notamment durant la nuit à l’intérieur des grottes et des cavernes. Avec le temps, les habits ont évolué avec de nouvelles matières tout en gardant le cuir pour les blousons, manteaux, pantalons, chaussures et et bien sûr les accessoires comme les sacs à main principalement faits exclusivement en cuir jusqu’à récemment.

Mais le monde change vite et on ne peut nier aujourd’hui que notre planète commence sérieusement à souffrir de notre consommation à tout va et de notre modus vivendi que rien n’arrête. Désormais il faut trouver des solutions alternatives à notre façon de vivre, pour épargner au maximum notre chère Terre. Après avoir incriminé l’agriculture, nous prenons conscience que le textile et la mode sont également de gros pollueurs. Aussi ne faut-il pas s’étonner que de nouvelles matières jusqu’alors inédites surgissent sur le marché afin de développer un commerce éco friendly.

Preuve en est avec la créatrice Camille qui depuis quelques années a créé sa marque de sacs à main éponyme à Paris. La dernière ingéniosité de Camille est le cuir végétal en peaux de pommes recyclées. L’idée de la peau de pomme est italienne où un ingénieur à Tyrol, Alberto Volcan, a voulu faire du papier avec de la peau de pommes. L’industrie agroalimentaire utilise les pommes pour fabriquer entre autres des jus et du cidre, et on récupère, broie, sèche les résidus des pommes puis on les transforme en poudre avant de mélanger avec le polyuréthane. Aujourd’hui, c’est toujours du nord de l’Italie à Bolsano que vient le cuir Le cuir de peaux de pommes, extrêmement résistant, souple et étanche, apparaît désormais comme une matière alternative au cuir animal, nettement moins polluante et respectueuse des animaux. Le cuir en peaux de pommes a en plus les mêmes caractéristiques que le cuir animal.

Camille a sorti le premier sac entièrement en cuir de peaux de pommess pour cette saison, le Tasman crossbody noir. Également sur d’autres modèles comme les grands hobos Oman en Alcantara ou jacquard sur lesquels les anses et les détails sont désormais dans ce même cuir végétal. Sur les besaces Flores et d’autres Tasman on observe également un mélange de alcantara et peaux de pommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *